Previous month:
janvier 2008
Next month:
mars 2008

Mechelen : Technopolis

16techno


Voici la dernière note sur mon voyage en Belgique en octobre 2007 : la visite du musée de sciences Technopolis, situé à Mechelen en Flandre.

Les textes principaux sont donc en flamand, mais on y retrouve également le français et l'anglais.

Dès l'arrivée, on se trouve dans un espace immense, totalement ouvert, très bruyant et sans parcours organisé. Chaque îlot présente une expérience ou une manipulation qui soutient un principe scientifique.

17atechno


À droite de cette zone, on accède à la section pour les petits. Un vrai plaisir à visiter... malheureusement les enfants n'étaient pas avec moi. ;-)

18techno

Lire la suite "Mechelen : Technopolis" »


Le programme éducatif du Québec : un récapitulatif pour faire taire ses détracteurs

Je viens de recevoir par courriel un texte écrit par Gilles Bouchard (attaché de cours à l'UQAM et ex-directeur des services éducatifs dans une CS de la rive-sud de Montréal) qui porte sur le programme d'éducation du Québec. Un texte qui explique d'où vient ce programme et surtout qui décortique tous les mythes que l'on entend sur lui depuis trop longtemps.

Le programme d'éducation actuel, je le soutiens à 100%.

Pour mon travail, je l'ai lu de nombreuses fois et je m'en suis fortement inspirée pour créer des activités scolaires pour des musées.

Comme mère, je l'ai vécu au quotidien (malgré que j'en sois loin depuis deux ans... malgré qu'on pourrait faire des comparatifs entre les deux systèmes scolaires ;-) ).

J'en avais même parlé en mai 2006 sur ce carnet.

Je sais aussi très bien qu'enseigner de nos jours n'est pas facile. C'est même très (et parfois trop) exigeant.

Être parent aujourd'hui est aussi très exigeant. Dans les classes et dans les maisons, les enfants semblent plus exigeants que nous l'avons nous-même été.

Et je suis profondément convaincue que le programme d'éducation a très peu contribué à cette situation. C'est la vie qui a changé, qui a évolué. Il faut donc que l'école évolue aussi. Et surtout, que les enseignants soient soutenus pour faire face à ces changements de société, qu'ils reçoivent les aides dont ils ont cruellement besoin.

Je souhaite que le programme actuel demeure. Je souhaite également qu'on le bonifie pour qu'il s'améliore encore plus, qu'il continue de suivre les mouvements de nos sociétés.

Et je souhaite qu'on ne parle plus de « réforme » puisque nous ne parlons pas de notre société actuelle comme d'une « société réformée ».

Le texte dont je vous parle, m'a été envoyé par courriel et n'a pas été publié de façon officielle, mais il se trouve sur Internet... donc je vous y réfère.

Il me semble ESSENTIEL de le lire.

Pour remettre les pendules à l'heure.

Pour arrêter de créer des peurs, alors que nous devrions être fiers d'avoir fait un si beau pas.

Et pour continuer à faire avancer notre société.

Parce que tout y est dit de façon juste et simple.