Les 25 livres scientifiques à retenir
Jeux de lettres

Artefacts, télé et cinéma

Encore une fois, Eye Level m'a inspiré cette réflexion. Jeff y raconte avoir eu la surprise de découvrir une des oeuvres du Smithsonian American Art Museum dans un épisode de Desperate Housewives.

Et au Québec, est-ce que ce genre de situation arrive dans vos musées? Recevez-vous des demandes de producteurs télé ou cinéma pour utiliser une de vos oeuvres? Si oui, il serait intéressant de le savoir en le mentionnant sur votre site!

J'aime particulièrement que cette oeuvre n'ait pas été montrée uniquement pour ses qualités visuelles, mais parce qu'elle véhicule un message. Il est certain que le téléspectateur ne connaîtra pas ce message d'emblée. Par contre, c'est justement le rôle du musée de prendre à sa charge cette information et sa diffusion. Eye Level l'a parfaitement réussi.

p.s. Vous constarez que la page d'accueil du SAAM change selon le téléchargement. De plus, est-ce un hasard?, une de ces images présente justement l'oeuvre vue dans l'émission. Brillante façon pour le site officiel et pour le blog de se soutenir mutuellement.

Également, vous aurez constaté que Jeff met dans son message un lien vers l'oeuvre en question vers la base de données publique des collections du SAAM. Il me semble très important si un musée veut devenir «2.0» (pour employer l'expression consacrée!), que sa collection soit publique. Bon, je vais faire une petite recherche pour voir quels musées québécois rendent publique leur collection.

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.