Typologie des plaisirs cognitifs
À retenir

GPS et muséologie

Nadine Davignon m'a pointé cet article qui fait référence à des rallys ou chasses-aux-trésors dans la ville ou la nature. J'avais déjà entendu parler du concept (qui ressemble d'ailleurs un peu à l'idée du bookcrossing), mais ça n'avait pas allumé de lumières muséales chez-moi.

Mais là, je viens vraiment d'avoir un éblouissement (peut être parce que je suis à Paris?) : voilà une façon originale de faire découvrir une ville à des touristes ou à ses propres résidents!

... et avec la sortie prochaine du film Da Vinci code, qu'est-ce qu'on gage que ce circuit dans le Louvre va faire fureur!

Une idée à retenir.

Commentaires

Anne Fleischman

Bonjour Ana

Chouette de tomber sur votre site, que j'ai trouvé en fuinant sur internet à la recherche d'idées neuves. Je suis en effet l'heureuse rédactrice en chef du cyberzine "Pluie de science", publié par la Société pour la promotion de la science et de la technologie, celle là même dont vous vantiez les mérites :)) à l'occasion du Colloque "Lire la science" organisé il y a deux ans à Montréal. Bref, je suis toujours à l'affût de pratiques innovantes en matière de médiation des sciences, sans être le moins du monde spécialiste des musées, je laisse ça à des professionnels de votre calibre... Ma spécialité à moi étant celle de garder les yeux et les oreilles bien ouvertes en quête de témoignages et d'expériences dignes de mention. Serait-il selon vous adéquat que j'en fasse part à vos lecteurs? L'un d'eux - ou vous-même - aurait peut-être eu vent d'un projet en médiation des sciences particulièrement original ou rigolo.
Voici toujours une courte présentation de "Pluie de science", au cas où vous trouveriez opportun de joindre vos mots aux miens :
Le monde de la médiation scientifique est d’une extraordinaire richesse. Scientifiques, artistes, enseignants, spécialistes du livre… Nombreuses sont les personnes qui font rayonner la recherche scientifique à l’extérieur des laboratoires, et nombreuses sont les manières de le faire. Le cyberzine "Pluie de science" présente un tour d’horizon de ce qui bouge dans le monde de la médiation des sciences, par le biais de rencontres avec ceux qui font vivre la science dans les universités, les bibliothèques, les musées et les écoles, au Québec et un peu partout ailleurs. Notre parti pris : mettre de l’avant la dimension humaine d’une incroyable diversité qui se cache derrière les mots « scientifique », « science » et « médiation scientifique », et favoriser la diffusion d’expériences, de vécus et d’initiatives remarquables. Notre public : toutes les personnes intéressées à la communication publique des sciences, des simples curieux aux universitaires, en passant par les enseignants, les bibliothécaires, ou les muséologues. Une seule adresse : http://www.spst.org
Si vous avez des commentaires ou suggestions, n'hésitez pas à m'en faire part!

Ana

Bonjour Anne,

Merci beaucoup pour votre commentaire!

En effet, les travaux de la SPST sont très intéressants notamment la publication Pluie de sciences, mais également le répertoire Kaléidoscope qui est des plus utiles tant pour les professionnels de la vulgarisation que pour les enseignants et les parents.

Je suis tout de même déçue que l'on connaisse peu vos travaux «au quotidien». La section Pouponnière de projets nous met l'eau à la bouche, mais on n'a aucune idée de ce que vous en faites. ... pourquoi ne pas créer un blogue qui nous raconte ces projets? Ou alors en parler plus longuement dans Pluie de science?

Ceci dit, j'apprécie toujours la lecture de Pluie de science. ;-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.