eCulture Horizons
Quand la musique et la science se rencontrent...

Commentaires

Nathalie

Wow! J'en reviens pas!
Je n'étais pas au courant de cette situation inusitée. Tant qu'un individu était propriétaire, on pouvait trouver la situation déplorable, mais c'est devenu carrément ridicule quand le gouvernement provincial s'est mis à collecter l'argent.

Non seulement les gens devaient payer, mais pour la plupart des habitants situés sur le bord de la mer, leur terre s'est considérablement effritée au cours des années. En effet, le sol friable des Îles est rongé de plusieurs cm par année à cause des vents et des marées (surtout l'hiver). Je crois que le fait qu'ils aient payé le gouvernement pour leurs terres leur donne le droit de demander de l'aide pour déplacer leurs maisons ou pour être relocalisés.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.