Statistiques sur le milieu culturel
De l'argent neuf pour les musées? Au moins pour un.

Collection d'idées à exposer

Depuis longtemps, je collectionne mes idées de sujets à exposer. Cet exercice me fait cheminer dans mes réflexions «existentielles» sur mon travail.

- Pourquoi exposer?
- Quel est le rôle social de l'exposition (et en corrolaire, le rôle du musée)?
- Comment exposer?
- Pourquoi une exposition sur ce sujet aurait plus d'impact ou un impact meilleur qu'un autre moyen d'expression (livre ou film par exemple)?

Aujourd'hui, j'aimerais vous inclure dans cette réflexion.

Quel sujet voudriez-vous voir mis en exposition?

Voici deux de mes dernières idées :

Rituels : une exposition sur les rituels de tous peuples (ou du moins plusieurs!). Les Québécois se plaignent d'être en perte de rituels. On se marie, mais pour la beauté de la chose, on meurt mais on ne sait plus comment habiller notre deuil et notre peine. Je vois cette exposition comme une occasion de découvrir les rituels d'ici et d'ailleurs afin que nous puissions nous recontruire des rites de passage.

Mon grand plaisir dans cette thématique se situe au niveau des objets, quels sont les objets témoins de ces rituels dans les autres cultures? Est-ce les mêmes objets que nous? Peuvent-ils nous inspirer? Y a-t-il une constance dans ces objets?

Identité nationale : comment l'identité nationale des peuples se manifeste-t-elle? Quels objets, quelles pratiques témoignent de la vitalité de celle-ci? Quelle est la place de la violence, du respect, de l'art, de la littérature, de leaders (et bien d'autres points de vue aussi!) dans ces expressions d'identité nationale? L'hymne national est-il partout un créateur de sentiment d'appartenance?

Dans notre situation canado-québécoise, il va de soi que cette thématique ne doit surtout pas servir de promotion à un des volets de notre sempiternel débat constitutionnel. Je me dit que cette exposition permettrait justement de nous situer dans ce sentiment tout à fait humain, naturel et universel. À la limite, ceux qui penseraient que l'exposition est destinée à un des deux côtés de notre bataille nationale, n'auraient qu'à se dire que l'autre côté pense la même chose!

Et pour vous, quel sujet mériterait de se retrouver exposé? ... pas obligé de décliner la thématique en sous-thèmes et approches! ;-)

Ajouts du 6 juillet 2004

Friandises : l'histoire des friandises, des gâteaux, des gâteries. Les différences entre civilisations, entre les époques, les ingrédients qui ont été découverts au cours de l'Histoire et qui ont révolutionné le domaine. Des photos, des démonstrations, des recettes, des instruments de diverses époques. Une exposition à goûter!

Un thème, deux expositions : je serais curieuse de faire l'exercice suivant. Sur un thème donné, deux chargés de projets préparent deux expositions différentes, chacun de leur côté. L'idée n'est pas de faire une compétition mais de démontrer qu'un sujet peut se décliner en plusieurs sujets qu'il n'est pas possible de couvir au complet en une seule exposition; de constater que les gens qui travaillent à un projet intellectuel, de création auront nécessairement un biais, une approche qui leur est propre. Un projet pas nécessairement rentable mais drôlement comique à réaliser... et à visiter!

Ajout du 2 septembre 2004

Maternité-Paternité : la maternité et la paternité sont universelles. Tous les parents vivent à peu près les mêmes situations (fatigue, émerveillements, etc.). D'où vient cet amour inconditionnel envers nos enfants? Quels rites et traditions ponctuent notre maternité et notre paternité, ici et ailleurs? Pourquoi et comment la maternité et la paternité se vivent différemment? L'instinc maternel, c'est vrai? Existe-t-il un instinct paternel? La natalité qui fait tant défaut au Québec, est-ce nouveau? Dans l'histoire de l'humanité, quel est le portrait du taux de natalité ici comme ailleurs? Qu'est-ce qui pousse les humains à avoir des enfants? La chimie et la biologie? La morale sociale? L'instinct? Un mélange de tout ça?


Ajout du 29 novembre 2004

Ces femmes qui ont façonné le Québec

Je lis présentement la biographie de Janette Bertrand. Une pièce historique. Cette histoire du Québec, nous les jeunes, on ne la connaît pas. C'est dire comment les choses semblent avoir changé. Mme Bertrand a façonné notre Québec. Elle et d'autres depuis les débuts de notre histoire. Il me semble qu'il serait temps de leur rendre hommage. Pas nécessairement une expo qui refait l'histoire du Québec mais à tout le moins qui nous la raconte, comme Mme Bertand le fait si bien dans son livre. Un regroupement de mises en scènes qui nous font revivre un volet de leurs luttes respectives.


Pays nordiques

Un portrait de ces pays nordiques qui nous ressemblent. Ressemblances et dissemblances : Québec (Canada), Norvège, Finlande, Russie, etc. Histoire, traditions, comment vivre avec le froid, la neige, innovations dues à la nordicité, traits de culture dus à la nordicité, etc.

Bref, en quoi la nordicité a façonné nos peuples.

Ajout du 13 janvier 2005

Solidarité

Les événements qui ont récemment eu lieu en Asie du Sud-Est et l'élan de solidarité qui en a découlé m'ont fait réfléchir. Pourquoi l'humain est-il solidaire? Quelle mécanique ou chimie du corps permet cette émotion, ces actions? Y a-t-il d'autres animaux qui affichent une solidarité? J'ai vu un reportage sur les lycaons à l'émission Soyons bêtes de Télé-Québec (Be the creature : voir l'émission sur les chiens sauvages d'Afrique). Incroyable de voir que des animaux affichent autant de solidarité et d'esprit d'entraide. Quels sont les grands événements où la solidarité mondiale s'est manifestée? Et dans la vie de tous les jours, quels sont ces événements?


Ajout du 4 avril 2005

Les matinées parents au musée

Dans la foulée des cinémas qui réservent des projection pour les parents et leurs petits (ciné-poussette, parent-bébé, etc.) et des bibliothèques qui offrent « L'heure du conte », les musées pourraient organiser des matinées destinées aux mères et pères « à la maison ».

Ceux qui ont des nouveaux-nés, ceux qui ont fait le choix de consacrer leur précieux temps à l'éducation de leurs enfants, ceux qui ont fait le choix de faire l'école à la maison seraient très intéressés par la chose. Ces gens sont à la recherche d'activités intéressantes et stimulantes à faire sur semaine avec leurs enfants. Et leur nombre n'est pas négligeable!

Les modalités sont à définir mais je suis convaincue que si l'offre était lancée, le taux de réponse serait surprenant.

Commentaires

michelle

J'aime beaucoup l'idée d'une exposition sur les rituels! Ma grand-mère me raconte souvent comment ca se passait dans "son temps". La semaine dernière, elle m'a donné une petite enveloppe qui contenait des cheveux de son père, cheveux qu'elle lui avait coupés lors de son décès. Elle m'a dit que c'était une pratique courante, qu'on s'en servait aussi pour faire des petites cartes, des croix et tout. Ca m'intéresse beaucoup, autant pour lui laisser le plaisir de se rappeler et de raconter ces moments que pour prendre connaissances des changements de "rituels" en si peu de temps!

Ana

Très intéressant comme rituel! Une façon de garder un peu de l'être aimé près de soi.

Il est vrai que les rituels semblent avoir beaucoup changé en peu de temps. Je me questionenne : est-ce qu'il y a eu d'autres périodes dans l'Histoire où ils ont été mis au rancart si rapidement?

Ces changements rapides de rituels sont-ils géographiquement localisés (occident, pays nordiques)?

michelle

Ca a sans doute rapport avec la baisse de popularité de l'Église... J'écoute mes parents, oncles et tantes qui parlent parfois des fêtes religieuses auxquelles ils participaient et je sens que c'est tellement loin de ce que j'ai connu! La plupart des différences entre ce qu'ils ont vécu et ce que je vis se trouvent au niveau de la religion je crois...

Ana

C'est justement ce déni de l'église et de ses rituels uniformisés qui me pousse à voir quels sont les rituels d'ailleurs. Parce que des rituels, l'humain en a besoin depuis toujours pour ponctuer son existence. Peut-on s'inspirer des autres? Devons-nous réintégrer nos anciens rituels mais adaptés au goût du jour?

Également, rituels et valeurs vont souvent de pair. Avec la perte de nos rituels, avons-nous perdu la trace de nos valeurs? Ou est-ce plutôt l'inverse qui s'est produit?

Un sujet qui contient plusieurs questionnements n'est-ce pas?

Nadine

Concernant l'idée "un thème, deux expositions", le Musée de la civilisation à Québec a réalisé cela avec l'exposition "La Différence", il y a quelques années. Trois musées, le musée de la civilisation de Québec, un musée de Grenoble en France et un autre en Suisse ont créé une exposition sur ce thème. Cet exercice des plus intéressants pour les muséologues (et je crois aussi pour les visiteurs) a démontré l'impact des différences culturelles dans la perception du thème, mais aussi des approches muséologiques. De mon souvenir, l'exposition québécoise était très émotive, la suisse très philosophique et la française très intellectuelle. Un ouvrage a été publié sur cette exposition.

Ana

C'est vrai! J'avais oublié.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.