2 000 JOURS DE NUMÉRIQUE AU MUSÉE DE LA CIVILISATION

En juin 2009, j’avais reçu l’invitation suivante : « Ana, veux-tu nous aider à explorer de nouveaux chemins de la muséologie avec le numérique? »

J’ai plongé dans l’aventure avec enthousiasme.

Voilà un peu plus de cinq ans que je suis chargée de projets numériques au Musée de la civilisation. 

Le numérique n’était pas nouveau pour moi à ce moment. J’y réfléchissais pleinement depuis 2003, le début de ce blogue.

Aujourd’hui, je replonge dans ces années de publication et je prends plaisir à constater que ma vision n’a fait qu’évoluer!

Avec plusieurs de mes collègues, nous avons effectivement eu la chance d’explorer de nouveaux territoires. Ensemble.

Voici venu le temps de jeter un regard sur le travail accompli et surtout sur ce que nous enseignent ces nouveaux chemins numériques de la muséologie.

 

Lire la suite "2 000 JOURS DE NUMÉRIQUE AU MUSÉE DE LA CIVILISATION " »


Les applications mobiles au Musée de la civilisation

J'ai présenté hier notre approche pour le développement des applications mobiles du Musée lors du congrès annuel de l'Association des musées canadiens. Une invitation du RCIP que je remercie à nouveau!

Comme à l'habitude, j'ai déposé les présentations (français et anglais) dans mon compte Slideshare.

 

View more presentations from albaz

Vous pouvez en apprendre un peu plus sur les développements d'applications mobiles sur le Blogue du Musée.

 

N'hésitez pas à m'écrire ou à commenter si vous avez des questions!


Une application iPhone pour le Musée de la civilisation

IMG_0002
 

Voilà plus de six mois que je n'ai pas publié ici. Il faut dire que je le fais maintenant plus souvent sur le blogue du Musée de la civilisation.

J'y raconte d'ailleurs notre aventure à déployer une visite commentée sur iPod touch dans l'exposition Copyright humain : Causons iPods.

C'est avec grand plaisir que nous y annonçons le lancement d'une application iPhone/iPod touch avec le contenu de cette visite commentée : MCQ-Copyright humain!

Nous serons enchantés de connaître votre avis sur notre application, n'hésitez surtout pas à commenter.


Le web social et les musées

Il y a quelque temps, le Musée de la civilisation à Québec, m'avait demandé de préparer une présentation sur le web social et les musées, destinée à ses employés. J'ai donné la conférence cette semaine et voici le keynote que j'ai préparé : Le web social et les musées.

(curieusement, le mode embed de Slideshare ne semble pas fonctionner... j'essaie de trouver pourquoi!)

J'espère que les exemples cités et l'analyse globale que j'y ai effectuée vous seront inspirants.


N'hésitez pas à me laissez vos commentaires et vos suggestions d'autres exemples inspirants!


P.S. Pour l'anecdote, je vous partage la progression des visionnement de la présentation dans mon espace Slideshare. Hier après-midi, j'ai ajouté la présentation à Slideshare. Immédiatement, je l'ai mentionné dans mon Twitter et dans mon espace Facebook. 15 minutes après le dépôt, 20 personnes l'avaient visionné. En fin de soirée, 53 personnes. Ce matin, il y en a déjà 86. Et je n'en avais pas encore parlé sur mon blogue! ... c'est ça la (fabuleuse) puissance des réseaux sociaux. ;-)

Varia

Quelques éléments tirés de mes lectures et observations récentes.


- Découverte aujourd'hui : l'entreprise LM3LAB (et son blog) sur des technologies interactives basées sur la vision. Wow!

- Également, une autre surface tactile : la table interactive mentionnée par le blog éducation de la Cité des sciences et de l'industrie.

- Les widgets au Rijksmuseum d'Amsterdam et son moteur de recherche dans la collection. Éléments à remarquer : la déclinaison des « objets trouvés » en fonction de divers secteurs (collection, site web, librairie, etc.) mais également ET SURTOUT, la possibilité de référer à un résultat de recherche précis comme dans mon exemple avec le mot-clé wedding.

- La présentation de Stéphane Bezombes de Réciproque.net sur le musée numérique.

Digital museum
View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: museum digital)


- Le Museolab du groupe Erasme.


- Le projet 10 to the 100 de Google.


- Le Knowledge Transfer Programme du Museums and Library Association - London.

- Et je m'arrête-là pour aujourd'hui!

... sinon pour vous informer que j'irai mercredi au lancement du superbe jeu muséal Code perdu du Musée de la civilisation. Il se situe dans la lignée du précédent jeu muséal Les fantômes au musée auquel j'avais contribué.


... également, que je participerai au colloque Musées : Horizons du XXIe siècle au Musée national des Beaux-arts du Québec. On verra bien s'il est question de musée numérique! Si le wi-fi est accessible, je bloguerai/twitterai en direct.


Le travail de Johnny Lee

Jlee

Je viens de lire la note de Past Thinking sur le travail de Johnny Lee (le site de ses projets), un chercheur au Human-Computer Interaction Institute de la Carnegie Mellon University .

Voici deux exemples de ses travaux.


Je vois bien que c'est extraordinaire et que le gars est génial! Et puisqu'il manipule de l'image (qui donne l'impression de devenir un objet!) cela peut intéresser les musées.

Je ne sais pas trop encore comment nous pourrions l'utiliser. Il faudrait en discuter avec des techniciens de musée pour faire cheminer l'idée. Je partage l'idée avec vous pour que vous le fassiez de votre côté.

N'empêche, c'est exactement ce que je pressentais quand je vous disais (ici aussi) qu'il était important d'étudier les possibilités qu'offre la console wii aux musées.


ipod au musée - retour d'expérience au Walker Art Center

Le Walker Art Center a utilisé des ipod comme dispositif audio lors de la présentation de l'exposition Picasso and American Art.

Vous pouvez consulter sur un des blogs du Walker Art Center, New Media Initiatives, deux articles qui font un retour sur leur expérience : Picasso iPod Audio Tour Post Mortem et Picasso iPod Part 2.

À suivre puisqu'ils planifient de poursuivre l'expérience lors de leurs prochaines expositions.


Exemple d'utilisation muséale du ipod touch

New Media Initiatives, du Walker Art Center de Minneapolis, nous partage une des applications qu'il a développé pour le ipod touch : Counting People in Galleries with Ipod Touch.

Petit état d'âme personnel... lire ce genre de trucs me donne le goût de travailler dans un musée, plutôt que d'être en freelance, afin de pouvoir tester ces utilisations! ;-)


Rencontre avec Briq

Vendredi matin, je suis allée rencontrer Brieuc Segalen, co-propriétaire de l'entreprise Briq située à Issy-les-Moulineaux. J'avais découvert par hasard cette entreprise sur ce site où je suis moi-même signalée (vive les trackbacks!).

Je connaissais déjà leur réalisation des podcast du Château de Versaille (j'en avais parlé ici) que l'on peut également retrouver sur la plate-forme de diffusion des podcasts produits par Briq : Podibus.

Lorsque j'avais découvert le site, j'avais été enchantée de découvrir l'utilisation qu'ils faisaient des lecteurs ipod. J'avais donc contacté M. Segalen pour connaître un peu plus leurs réalisations et leur approche.

La rencontre a été très cordiale et m'a confirmé ma conviction qu'avec ces lecteurs audio-vidéo, mais surtout avec la technologie offerte par le ipod touch (je vous en parlais ici), nous sommes à l'orée d'une nouvelle façon de concevoir les visites du musée.

Autant je trouve très instructif d'explorer l'utilisations des blogs pour les musées (raison d'être de ce carnet), autant je trouve crucial pour les musées d'explorer les possibilités que ces technologies leur offrent.

Si vous souhaitez expérimenter ces visites audio-vidéo avec ipod dans vos musées, je vous recommande chaudement de rencontrer les créateurs de Briq. Ils me semblent avoir une bonne longueur d'avance dans le domaine.


Le tout nouveau ipod touch

Il m'est très souvent arrivé de visiter un musée et de découvrir, après coup, que le site Internet offrait des informations complémentaires (dossier pédagogique par exemple).

À chaque fois, je me demande pourquoi on ne retrouve pas à côté de l'accueil une borne avec tous les contenus offerts au visiteur (ceux existants et surtout ceux que j'aimerais bien y trouver!). J'aurais grand plaisir à payer quelques dollars (ou euros!) pour l'impression s'il le faut. Tout ce que je veux, comme parent, c'est LE guide d'accompagnement de l'exposition pour intéresser mes enfants.

Et là, Apple vient de sortir le ipod touch.

Iphonetouch

Là, on parle.

Pourquoi?

- Parce qu'à l'entrée du musée (ou partout dans le musée!!!), je peux télécharger le fameux guide de visite pour les enfants... ou les infos complémentaires... ou les commentaires du conservateur sur tel ou tel objet... ou les commentaires de Robert Lepage sur l'exposition!

- Parce qu'en cours de visite, si j'aime bien un objet, un texte, une image, je peux les retrouver dans la collection en ligne du musée et m'envoyer un courriel avec ces informations!

- Parce qu'en cours de visite, je peux écrire à une amie pour lui dire « Andrée, c'est génial! Tu dois venir voir cette exposition! »

- Parce que devant un tableau, je peux consulter le vidéo de l'artiste en train de le peindre... ou toute autre information écrite, photographique et vidéographique!

- Parce que devant une oeuvre ou un objet, je peux le tagger. Et que cela enrichit considérablement la lien que nous pouvons développer avec les objets de collection.

- Parce qu'il ne coûte que 299$ US ... pour l'instant.

Le ipod touch me semble donc un outil très prometteur pour les musées parce qu'il gère parfaitement l'audio et le vidéo. Ces deux technologies-là sont déjà éprouvées par des millions d'utilisateurs dans les « anciens » ipod. Maintenant, comme le iphone, il donne accès à Internet. Et il a l'avantage de coûter moins cher qu'un iphone et gérer un parc de iphones peut être problématique pour un musée.

ipod touch à prêter comme anciennement on prêtait des audioguides? Ou offrir, en format adapté, aux visiteurs toute l'information qu'il pourrait souhaiter? Je ne sais pas. C'est à voir, à tester.

Et voilà une autre raison pour laquelle les musées doivent offrir un accès Internet sans-fil gratuit.


Pour faire un clin d'oeil à cette visite qui m'a beaucoup marqué, le musée Carnavalet n'a qu'à bien se tenir! ;-)


Web et muséologie au Tate

Howwearenow


Via reciproque.net, je découvre l'exposition How We Are: Photographing Britain à la Tate Britain (le musée rassemble quatre composantes distribuées dans le pays).

Le projet est le suivant : présenter une rétrospective de la photographie en Grande-Bretagne, mais également la photographie contemporaine. Et quand on dit contemporaine, on parle de réellement contemporaine! Les visiteurs sont même invités à ajouter leur photographies de leur Grande-Bretagne d'aujourd'hui via le groupe How We Are Now sur Flickr! (on voit une photographie des écrans présentant les contributions du public chez site de reciproque.net">reciproque.net)

Décidément la Tate s'engage à fond dans l'expériementation de la muséologie web et technologique. Je vous invite à découvrir leur section TateShots, la section Tate Kids et je vous avais déjà parlé de la section Young Tate.



Encore des écrans fabuleux...

C'est à croire que je passe mon temps à surveiller ces trucs hyper technos. Pourtant, c'est loin d'être le cas. Je suis juste entourée de gens que cela passionne, tant dans la vraie vie que via les blogues que je suis quotidiennement.

Voici donc le nouveau jouet de Microsoft : l'écran Surface. En fait, ce n'est pas uniquement un écran, Microsoft le présente comme un ordinateur-écran-surface.

Surface

Cette photo ne rend pas pleinement honneur au produit. Cette vidéo est un incontournable pour devenir admiratif. Prenez le temps de la visionner ainsi que les démos sur le site de Microsoft.

J'entrevois de fascinantes utilisations de cette technologie pour les musées. Beaucoup d'interactivité, mais surtout, l'occasion de manipuler, au sens physique du terme, son apprentissage, sa découverte, son exploration. Avec des moyens financiers appropriés évidemment. Pour l'instant, on parle de 5000$ à 10000$.

Pensez-vous que ce type de produit puisse faire émerger une nouvelle forme de muséologie où l'appropriation des connaissances et la visite du musée sont totalement transformés?

Je me sens vraiment privilégiée de participer aux prochaines années de la muséologie. J'ai le sentiment, avec Surface, quelques autres écrans tactiles (notamment celui dont j'ai parlé ici), le projet CityWall dont nous parle New Media Initiative Blog (à voir absolument!) ou encore avec la console Wii de Nintendo, que nous entrons dans un monde où le numérique devient manuel, presque mécanique. Et les musées, aiment bien ce type d'approche où le idées et les gestes s'imbriquent les uns dans les autres.


On parle également de cette technologie sur New Media Initiative Blog et sur le blogue de Mario Bucolo.


Mise à jour du 15 juin 2007 : New Media Initiatives nous mentionne une autre approche... disons originale. Le « Jeff Han multi-touch surface », j'en avais parlé ici.


La baladodiffusion au musée

Cela fait plusieurs semaines que je garde « en mémoire » d'aller explorer l'univers de la baladodiffusion (ou podcast) dans le domaine des musées. Les podcasts, cela fait belle lurette (hum! hum! ;-) ) que c'est à la mode, mais comme je ne m'y connais absolument pas, j'avoue que je reportais un peu cette exploration.

Ce matin, les circonstances m'ont forcée à plonger. En fait, depuis quelques jours j'essaie de reprendre le dessus sur mon agrégateur que je n'ai pas pu consulter correctement dans les dernières semaines (mois?). De plus, je fais le tour des courriels que j'ai reçu (courriels souvent intitulés « Pour ton blogue ») et que j'ai classé dans le dossier du même nom. Et ça s'accumule vite tout ça, mes amis!

Alors voilà, j'ai exploré un peu (très peu!) l'univers des podcasts. Pour votre information, le terme podcast provient de la contraction de ipod et de broadcasting. L'Office québécois de la langue française conseille vivement d'utiliser le terme baladodiffusion (au lieu de podcasting) et balado (au lieu de podcast). Ne me tenez pas rigueur, je vais essayer d'intégrer ces termes français à mon langage... faudrait pas que je perde ma fierté de Québécoise qui tient à sa langue! ;-)

Donc, mon agrégateur m'a mis sur la piste grâce à cette note de Ideum Blog : The Museum Room, Apple iPod Tour.

Je me suis alors dirigée vers le Museum room de mon logiciel iTunes . Et là, j'ai découvert 23 musées qui offrent des balados et des balados vidéo. Il y en avait un seul en français : le Château de Versaille! Je m'y suis précipitée.

Lire la suite "La baladodiffusion au musée" »


Encore des écrans numériques

New Media Initiative Blog nous réfère à deux technologies :

- l'écran kaléïdoscopique des gens qui circulent (programmation en open source). N'oubliez pas de visionner le vidéo dans le bas de la page;

- le projet (également open source!)Most Pixels Ever où l'on voit des « objets » circuler d'un écran à l'autre. Ça me fait penser à des idées qui circulent dans notre cerveau. ;-)