Exhibitfiles.org
La blogosphère muséale féminine

WiiWare

Wiimotelogo

J'attendait cette nouvelle depuis longtemps : l'ouverture des codes de programmation de la console nintendo Wii afin de permettre la réalisation de nouveaux jeux.

Le principe de vente de ces nouveaux jeux est particulier. Lorsque l'on accède à l'écran d'accueil de la wii, on y retrouve le wii shop. Pour acheter sur cette « chaîne » ou télé-boutique (branchée à notre connection internet), il faut acheter des points. Nintendo s'assure ainsi de connaître tout le trafic de production et de vente des nouveaux jeux!

Reste maintenant à voir si les musées vont prendre l'opportunité au vol. S'ils réussiront à trouver des programmeurs et des concepteurs doués pour innover à ce niveau-là. Et si Nintendo ne posera pas trop de contraintes à la production et à la diffusion particulière que pourraient en faire les musées (ce n'est pas l'usager qui achète individuellement le jeu).

Pour ma part, après avoir joué à Zelda (fini!), au sport (c'est super de jouer en gang!), à Kororinpa (vive le repérage dans l'espace!), à Cooking Mama (pas terribles les images...) et depuis hier à Harry Potter et l'Ordre du phoenix, je peux vous dire que le vécu que l'on a en jouant est unique par rapport aux autres jeux vidéos. J'ai très hâte de voir un musée intégrer cette approche dans une exposition.

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.